A MEDITER

"Les jeunes d'aujourd'hui aiment le luxe, méprisent l'autorité et bavardent au lieu de travailler. Ils ne se lèvent plus lorsqu'un adulte pénètre dans la pièce où ils se trouvent. Ils contredisent leurs parents, plastronnent en société, se hâtent à table d'engloutir des desserts, croisent les jambes et tyrannisent leurs maîtres. Nos jeunes aiment le luxe, ont de mauvaises manières, se moquent de l'autorité et n'ont aucun respect pour l'âge.

A notre époque, nos enfants sont des tyrans".

                                                                                                                   Citation attribuée à Socrate (470-399 av J.C.)

Les effets des écrans

"Télévision, smartphone, jeux vidéo : en moyenne, les jeunes âgés de 2 à 17 ans passent plus de 3 heures par jour devant un écran, et même plus de 4h35 chez les 14-17 ans, avec des conséquences néfastes sur leur santé mentale.[...] Il suffit d'une heure d'écran quotidienne pour que les enfants et adolescents soient moins curieux et aient moins envie d'apprendre de nouvelles choses, se contrôlent moins bien face à un exercice présentant une légère difficulté, ne finissent pas les tâches commencées, se fâchent plus souvent avec leurs proches, et souffrent davantage d'anxiété et de dépression." Cerveau &Psycho, mars 2019

"Le manque de sommeil a des conséquences non seulement sur la scolarité, mais aussi sur la santé mentale, l'obésité, les addictions et les risques d'accident." Cerveau & Psycho, Mars 2019

Quelques lectures qui peuvent changer la vie avec les enfants de tous âges...

L'addiction aux jeux vidéo

Pour les enfants et les adolescents, jouer représente une stratégie à court terme très commode pour échapper à certaines contrariétés.

Aujourd'hui, on s'aperçoit que l'addiction aux jeu vidéo et aussi forte que l'addiction aux drogues ou à l'alcool.

"On parle d'addiction quand :

-Un temps important est passé à ces pratiques et surtout un temps pris au détriment d'autres activités nécessaires à l'équilibre comme par exemple : les relations sociales, amicales et familiales (par exemple, le sujet s'isole chez lui)

-Une incapacité à contrôler ce temps et à le réduire.

-Des répercussions sur le travail scolaire.

-Des répercussions sur l'équilibre alimentaire ou le sommeil.

-Une souffrance psychique attachée à l'utilisation des jeux vidéo : tristesse, anxiété, agressivité, besoin de réduire un malaise à travers le jeu." Cerveau &Psycho, janvier 2019

Informations, aide pratique : www.ifac-addictions.fr/accro-au-jeu-video.html

Liste de centres d'accueil et d'aides : www.addictaide.fr


Sites à découvrir

http://www.psychologies.com/

 

Pour être zen
www.petitbambou.com