Mieux se comprendre

Es-tu prêt à faire une petite expérience ? 

Regarde cette vidéo et compte le nombre de passes de l'équipe blanche.

Cette expérience a été menée en 1999 à l'université d'Harvard aux Etats-Unis par deux professeurs sur leurs étudiants en psychologie. 

Environ la moitié des personnes qui regardent cette vidéo ne voient pas .......

C'est parce que les sujets de cette expérience sont occupés à compter les passes de l'équipe au maillot blanc.

On parle de cécité d'attention : on ne voit pas toujours un stimulus inattendu quand on est attentif à autre chose. Un phénomène très fréquent au quotidien.


Halte aux idées reçues !

En 2015, un sondage montrait que 67% des hommes pensent que les femmes n'ont pas les capacités pour devenir des scientifiques de haut niveau. D'où la tentation inconsciente pour parents et enseignants de ne pas encourager leurs filles vers ces carrières. Mais le plus préoccupant est que la même enquête montre que 66% des femmes le pensent aussi ! " Beaucoup de femmes, persuadées de la véracité de ce stéréotype s'autolimitent et renoncent "spontanément aux carrières liées à la science et au pouvoir". 

Pour sortir de ce cercle vicieux, penser à Marie Curie peut renverser les pensées rabaissantes. "Cette femme admirable reste à ce jour la seule personne à avoir reçu deux prix Nobel dans deux disciplines différentes (physique en 1903 et physique en 1911. Qui dit mieux ?"

 

                                 article de Christophe André, extrait de Cerveau et Psycho, janvier 2017

 

Plus des étudiants croient au stéréotype d'incompétence en mathématiques en début d'année, moins bonnes sont leurs notes en fin d'année.

 

80,5% des filles en classe de 3e maîtrisent les compétences de base en mathématiques, contre 76,2 % pour les garçons.

Chouette, je me suis trompé !

C'est en se trompant qu'on apprend, n'oublie jamais cela. 

 

"Un Jedi toujours se demander ce qu'il a appris de son erreur. Loin tu iras en agissant ainsi".

Le manque de sommeil rétrécit le cerveau des ados

Des chercheurs ont montré que les collégiens qui se couchent trop tard en semaine ou se lèvent trop tard le week-end présentent des anomalies cérébrales liées à leurs difficultés scolaires.

Les adolescents d'aujourd'hui dorment environ une heure de moins et somnolent plus durant la journée que ceux de la génération précédente. En cause : leur rythme de vie toujours plus intense entre école, sorties, écrans, réseaux sociaux... Les ados manquent souvent de sommeil pendant la semaine, se couchent et se lèvent tard le week-end. D'où des troubles de la concentration et de l'attention qui nuisent à leur apprentissage scolaire, à leur santé, voire à leur sécurité. Mais ce manque de sommeil a-t-il des conséquences pour leur cerveau ? Pour la première fois, une équipe a montré que moins de sommeil en semaine et des réveils tardifs le week-end sont non seulement liés à des résultats scolaires plus faibles, mais aussi à une diminution du volume de certaines régions du cortex. 

Plus les adolescents se lèvent tard le week-end, moins ils possèdent de matière grise dans une des zones du cortex. Moins ils dorment en semaine et plus le volume de substance grise est faible dans une autre des zones du cortex.

Les jeunes dont le volume de matière grise est plus faible dans ces aires cérébrales sont aussi ceux qui ont les moyennes scolaires les plus basses. 

Veille à avoir des rythmes de sommeil pas trop décalés c'est essentiel à ta réussite et au bon développement de ton cerveau.

                                       article extrait de Cerveau et Psycho, mai 2017

 

Jamais sans mon téléphone !

Tu passes des heures chaque jour sur ton téléphone ? Tu n'imagines pas ta vie sans ? Incapable de t'en éloigner plus de 5 minutes ? Pour beaucoup, le téléphone est devenu une drogue... Voici quelques conseils pour l'utiliser en toute sécurité.

 

L'exposition aux ondes électromagnétiques s'accroit fortement dès que tu te déplaces, ton téléphone cherchant alors à se relier au réseau mais, étant en mouvement la recherche ne s'interrompt jamais et le niveau d'ondes est donc très fort en continu. Evite donc de marcher quand tu l'utilises et encore moins  de le sortir dans le train, ton cerveau te remerciera !

 

Autre truc à savoir : évite de garder le portable directement sur ton corps : ni dans ta 

poche de pantalon, ni sous l'oreiller ! Privilégie le mode avion et éloigne-le de ton cerveau quand tu dors.

Comment fonctionne ton cerveau